Fantasy Land

Ce forum mélange les deux magnifiques univers des finals fantasy et du monde magique de hary potter, ainsi que des univers parallèles à ces univers là
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Deux futurs disciples

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léon
Admin
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 33
Localisation : Forteresse oubliée

Ton perso
Point hp ::
1800/1800  (1800/1800)
mp ::
800/800  (800/800)
Point exp:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Deux futurs disciples   Sam 7 Mar - 13:56

La vieille demeure du magicien apparut devant les yeux des deux jeunes héros. La vielle table habillée d'une nappe bleu indigo entassée de bouquins comme à l'habitude de Merlin. La décoration était toujours la même, avec les rideaux rouges bordeaux totalement usés et l'entrée de derrière toujours cachée uniquement avec un rideau vert émeraude beaucoup trop long qui s'étalait sur le sol.
Personne n'était présent. Heureusement d'ailleurs, car leur visite à la Ville de Traverse devait se faire discrètement. Appelant Cloud d'un geste de la main, il l'emmena vers la porte de derrière et sorti.
Le froid de la caverne leur piquait le visage. Les rochers ambulants étaient toujours là, se gambadants dans le petit lac qui entourait la maison. Ils avancèrent doucement vers les rochers, mais au lieu de continuer lentement leur route et d'attendre l'arrivée des rochers pour marcher dessus, ils se mirent à accélérer, ils prirent appuis sur le bord de l'îlot et sautèrent jusqu'à l'autre bout de la caverne, couverte de terre humide. Il rattérirent debout comme s'ils avaient juste fait un petit bon de rien du tout et recommencèrent à marcher de leur pas lent.
Ils avancèrent à peine cinq minutes avant de voir devant eux une porte de bois où l'on pouvait voir un hibou de feu gravé dans celle-ci. Au dessus en petit, on pouvait lire : " Ici vous quittez le Manoir aux Hiboux ". Ils franchirent alors la porte.
Ils attérirent alors sur une place bourrée de vitrines colorées, ce qui rendait l'endroit plutôt charmant.

"Ici, c'est le troisième quartier... mais fait attention, c'est comme dans nos mondes natals... plus les endroits sont beaux et acceuillants, plus on est en danger et plus nos ennemis sont puissants.
-Ouais, je me doute.
Ils déposèrent leurs ôtes, s'étirèrent et firent apparaître leurs épées respectives. Alors, ils s'avncèrent au milieu de la place. A peine avait-ils eut le temps d'arriver que la place fut envahit par des sans coeurs. Au milieu se tenaient trois défenseurs, entourés par les airs d'une vingtaine de boules noires et de soldats volants. Ceux-ci attaquèrent, mais à peine eurent-ils le temps de commencer à foncer que les deux héros tranchèrent tous les ennemis qui leur faisaient face :
Cloud fonça sur un défenseur et le trancha en deux avant de sauter jusqu'au ciel pour écraser au moins dix ennemis en lança un sort de ténêbres à l'attérissage. Léon lui avait commencé à trancher tranquillement ses ennemis avant de sauter à son tour et d'écraser un autre défenseur. Le terrain était vide, mise à part un défenseur qui était resté indemne. Les deux héros levèrent le bars en l'air et lancèrent tous les deux le sort foudre d'une puissance incroyable qui atomisa le pauvre sans coeur.

-Pas trop mal comme échauffement, dit Cloud.
Ils firent disparaître leurs épées et retournèrent prendre les deux adolescents toujours K.O. Ils montèrent les escaliers et entrèrent dans une petite maisonnette.
-Ca, c'est notre repère dans ce monde.
L'endroit était minuscule mais très bien décorée, avec une petite table au centre et un beau lit dans un coin, ainsi que plusieurs meubles posées avec précision.
-Je suppose qu'il s'agit du travail d'Aerith.
-Bien vu.
Il déposèrent les deux adolescents sur le lit.
-Soin, lancèrent les deux hommes.
Une lueur verte apparut au dessus des deux corps allongés et ceux ci se réveillèrent instantanément. Comme s'il n'avaient jamais étés assomés, ils se levèrent avec rapidité, le jeune homme blond dégainant son épée, l'autre sortant sa baguette magique, prêts à se défendre.
-Doucement les petits, on est de votre côté, annonça Cloud.
-Hein ?
Les deux sorciers regardèrent autour d'eux, et se rendirent compte qu'ils se trouvaient dans un endroit bien différents de celui où ils s'étaient endormis.
-Qui ètes vous, au juste ? demanda le sorcier aux cheveux noirs, lui descendants jusqu'aux épaules.
-Je suis Léon, et voici Cloud...
-Où on est exactement ? redemanda celui-ci.
-Tu m'as l'air très curieux, répliqua Cloud. Nous sommes à la Ville de Traverse, un autre monde que le vôtre.
-Un autre monde ? s'étonna le blond. Vous dijonctez.
-Pense ce que tu veux, mais toutefois, je tiens à vous dire que vous n'ètes pas vraiment très doués pour le combat.
-Et attendez, vou savez c'est quoi ces machins qui nous on attaqué ?!
Il y eut un silence. Les deux garçons avaient un air loufoque et déconcertés, comme si les deux inconnus venaient de leur annoncer qu'ils étaient en réalité de belles filles. Après quelques secondes d'attente, Léon déclara :
-Ce sont des sans coeurs... ces monstres sont nés des ténêbres et se nourrissent de la partie obscure du coeur des gens, dit-il lentement. Ils sont extrêmement puissants, et vous ne pourrez jamais vous défendre contre eux avec votre niveau actuel. Il faut que vous puissiez vous défendre en cas d'attaque.
-Et qu'est-ce que vous proposez ? demanda l'adolescent blond.
-Rien, pour le moment, si nous finissions les présentations.
-Ah... oui. Je suis Larkin Rawne, et voici mon meilleur ami, Shahrukh Khan.
-Nous sommes des sorciers, continua Shahrukh.
-Des sorciers... intéressant... vous ètes au courant que nous avons un ennemi commun ?
-Pas étonnant... Voldemort s'en prend à tout le monde, et Fudge qui ne peux plus cacher la vérité au monde des sorciers, alors cela ne m'étonne pas que vous aussi soyez appeurés, mais ne vous inquitez pas, avec Dumbledore à nos côtés, nous n'avons pas à nous inquiéter... il faudrait d'ailleurs que nous retournions auprès de lui si nous ne voulons pas nous refaire attaquer par les mangemorts, ou par ce mystérieux inconnnu, il s'en est prit d'ailleurs à Deepika, il faudra qu'on s'en s... EH... ET DEEPIKA, OU EST-ELLE ?
Les deux autres les regardèrent avec un air étrange, comme si ceux-ci venaient d'une autre planète. Visiblement, chacun parlait de quelque n'ayant rien à voir avec le sujet des autres. Reprenant un peu ses esprits, Léon reprit la parole.
-Est-ce que je pourrais savoir qui est au juste ce Voldemort ?
Cette fois-ci, c'était au tour des deux sorciers d'avoir l'air d'ahuris. Ils ne pouvaient croire que ces deux personnages avaient des préoccupations prioritaires à celle du Seigneur des ténêbres... et d'ailleurs, ils ne le connaissait même pas, mais d'où pouvaient-ils sortire ces deux là...
-Vous ètes totalement fous, lança Shahrukh.
-Pardon ?
-C'est vrai, vous devez êtres totalement dérangés pour ignorer l'existance du Seigneur des Ténêbres...
-Ansem ? répondit Cloud.
-Ansem ?
-Bon, visiblement, nous ne parlons pas du même problème. Votre Voldemort est probablement très puissant, mais en tout, les sans coeurs le sont aussi... ainsi qu'Ansem... surtout Ansem... Xemnas aussi d'ailleurs. Et vous n'ètes pas du tout prêts à les affronter, car ceux-ci vous on bien arrangés tout à l'heure, vous allez donc prendre des cours pour mieux vous défendre.
-Je ne pense pas que vous puissiez nous apprendre à nous défendre que Dumbledore.
-Détrompe toi, peut-être pas au niveau des magies, et encore, mais au niveau de combat, s'en est certain.
-On voudrait vraiment bien vous croire, répliqua Shahrukh, mais prouvez le alors.
-Euh, je ne suis pas sûr que...
-Si, il faut qu'ils nous le prouve !
-Ok... mais savez vous que des sans coeurs bien plus puissants que ce qui vous on mis hors d'état de nuire sont plantés juste derrière cette porte et qu'ils nous attendent avec impatiente ?
-Mais alors, pourquoi ils n'entrent pas ?
-Parce que nous, qui ne sommes pas très doués en magie, avons mis au point des sorts qui font qu'ils ne peuvent pas nous atteindre tant que nous resteront dans cette maisonnette... mais si voulez des preuves, venez, dit Cloud qui commençait un peu à s'énerver.
Il prit le bras des sorciers et les emmena dehors avec lui, suivit de son ami. Une cinquantaine d'enemis étaient plantés à dix mètres de l'entrée...
-Bonne chance, lança Cloud avec un sourire.
-Quoi ?
Il poussa les sorciers dehors. Alors, les sans coeurs foncèrent sur eux :
-T'ETAIS OBLIGE DE NOUS FOUTRE DANS UNE MERDE PAREIL ?? ON S'EST DEJA FAIT ETALER TOIUT A L'HEURE !!!!!!!
-ARRETE DE GUEULER ET BAISSE TOI !!!!!
Juste avant de se prendre la charge d'une dizaine de sans coeurs fous, les deux amis effectuèrent une roulade sur le côté, se qui les séparèrent. Alors, une dizaine d'ennemis s'attaquèrent à chacun d'eux : Cloud fonça vers Shahrukh et se retourna, lui tournant le dos. Il fit apparaître son immense épée et trancha tous les sans coeurs qui voulaient foncer sur le jeune sorcier. Léon, lui s'était placé au centre de la petite place où se trouvait la maisonnette et écarta les bras : alors, celui-ci lanssa le sort météore, qui fit apparaître une pluit incroyable de météores sur tout le troisième quartier, détruisant tout le reste des sans coeurs. Il se retourna et vit Larkin se relever et le regarder avec stupéfaction. Shahrukh lui éclata de rire.
-Bah franchement là, je ne suis pas sûr que Dumbledore puisse aussi bien magner une épée, félicitaions...
-Tu comprends maintenant pourquoi vous devez vous entraîner sérieusement ?
-Ouais, et on commence quand ?
-Euh...
Il regarda Léon.
-Eh, j'en ai marre, pourquoi c'est toujours moi qui dois toujours avoir toutes les idées... cherche un peu.
-Je ne connais pas cet endroit, ce n'est donc pas à moi de dire où l'on va aller pour s'entraîner.
-Euh, bah... je sais pas trop... on pourrait... et puis mer... ci beaucoup pour ta grande générosité. Nous allons donc rester ici pour entraîner ces deux mioch... non, j'déconne, on reste ici pour entraîner ces deux valeureux geurriers, c'est mieux ?
-Non, répondit Cloud ( grosse goutte ).
Ouais, bon.. bah on reste ici, et on commence maintenant.
-On fait quoi, demandèrent les deux sorciers devenus maintenant les disciples des deux héros.
-On va au resto du premier quartier, je crève la dalle, et je deteste quand j'ai faim comme cela.
-Dis, tu te fous de moi, là ? demanda Cloud.
-Euh... bah non...
Cloud avait sortit son épée et s'était rué sur son ami. En souriant, celui-ci sauta du petit balcon et coura vers la porte qui donnait au premier quartier, là où se trouvaient les restaurants dans lesquels voulait manger Léon, suivis de Cloud et de leurs deux nouveaux amis, qui commençaient déjà à s'amuser et à craindre la dureté que devra être leur entraînement après la démonstartion des deux hommes juste avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantasyland.superforum.fr
 
Deux futurs disciples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de sacrement de mariage pour deux futurs moulinois
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» Un.. Deux... Trois... Ciseaux !
» Les nouveaux disciples de Pandawa révélés
» Deux chats abadonnés à adopter !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasy Land :: Différents mondes FF :: Ville de Traverse-
Sauter vers: